NOUS CONTACTER : +33 1 42 60 63 64 – e-mail : meyrowitz@meyrowitz.parisRendez-vous en ligne

Petites histoires de nos grands clients

Les petites histoires de nos grands clients

***

Claude Monet

Claude Monet était l’un des illustres clients de la maison Meyrowitz et cela dès 1908.

Souffrant de cataracte, Meyrowitz lui avait réalisé des verres bleus qui améliorèrent quelque peu sa perception des couleurs.  Il s’était adapté à sa maladie oculaire et il pouvait poursuivre sa peinture en se fiant à sa mémoire et à une vision de près résiduelle. Les choses auraient pu être différentes s’il avait accepté l’opération d’emblée.

Il s’était ainsi exprimé à ce sujet : « Je vois bleu, je ne vois plus le rouge, je ne vois plus le jaune, ça m’embête terriblement parce que je sais que ces couleurs existent, parce que je sais que sur ma palette il y a du rouge, du jaune, il y a un vert spécial, il y a un certain violet, je ne les vois plus comme je les voyais dans le temps, et pourtant je me rappelle très bien les couleurs que ça donnait. »

Encouragé par George Clémenceau, autre client de Meyrowitz, il se fit opérer d’un œil en 1922. Monet n’était pas aussi satisfait que le médecin de son opération, il était même déçu et perturbé. Il allait en conséquence tout faire pour améliorer la vision de l’autre œil  encore voyant qu’il utilisait par intermittence pour peindre ou pour lire. Grâce au port de lunettes spéciales, Monet recouvrit progressivement l’usage de l’œil  droit.

De nos jours on aurait sauvé la vue de Monet, avec une opération de la cataracte devenue très habituelle et simple. Mais alors, il n’aurait jamais peint ses derniers chefs-d’œuvre de Giverny. Il n’aurait pas ouvert la voie à l’abstraction en peinture que caractérisent des couleurs qui se fondent les unes dans les autres, un manque de forme rationnelle et de perspective comme dans ‘la Maison vue du jardin aux roses, 1922-1924.

Source : blog « Peintres et santé » http://peintresetsante.blogspot.com/2012/09/la-cataracte-operee-de-monet.html

Meyrowitz vous invite à redécouvrir le rapport si particulier de cet artiste aux couleurs, dans le cadre de la rétrospective MONET -MITCHELL à la Fondation Louis Vuitton (5/10/2022 au 27/02/2023).

Face aux mêmes paysages, celui des bords de Seine, les deux artistes partagent une sensibilité aigüe à la lumière et aux couleurs dont le jeu constitue le fondement de leur art.


Nous vous encourageons à aller voir à la fondation Louis Vuitton le travail passionnant de ces deux artistes faits de remarquables correspondances visuelles et thématiques.


Vous pouvez aussi, à l’occasion d’une visite chez Meyrowitz, demander à visiter le Musée de la lunette et voir les lunettes du peintre et une de ses lettres manuscrites.

X